[]

Accueil du site > Concerts > Interprètes > Sandra Collet

Sandra Collet

soprano

Sandra Collet est née en région pari­sienne. Elève de Mireille Alcantara et de Xavier le Maréchal, elle obtient son prix de chant au Conservatoire Supérieur de Paris en 2009.

Formée au réper­toire baro­que par Agnès Mellon et Howard Crook, elle col­la­bore avec divers ensem­bles et for­ma­tions spé­cia­li­sées dans ce réper­toire, comme le Concert latin (dir. Julien Dubruque), qui lui confie régu­liè­re­ment les par­ties de soprano solo dans ses pro­gram­mes (can­ta­tes et motets de Bach, musi­que fran­çaise).

Depuis 2011 elle a rejoint l’Amsterdam Baroque Orchestra and Choir, ensem­ble mon­dia­le­ment connu pour son explo­ra­tion de l’œuvre de Bach et Buxtehude, dirigé par Ton Koopman : dès 2010 elle avait chanté sous sa direc­tion la par­tie de soprano solo de la can­tate BWV 198 à Paris.

A l’opéra, elle chante le rôle de Colette dans Le Devin de vil­lage de Rousseau en 2004-2006, dans une mise en scène de Henri Dalem, puis celui de Mlle de Saint Yves dans Le Huron de Grétry, donné en créa­tion mon­diale à Bourgueil en décem­bre 2010.

La pra­ti­que musi­cale est pour elle indis­so­cia­ble de la réflexion théo­ri­que : nor­ma­lienne, agré­gée de let­tres clas­si­ques, elle a sou­tenu en 2009 un doc­to­rat de lit­té­ra­ture fran­çaise consa­cré au trai­te­ment de la voix et du chant dans les romans de Balzac.

En 2014, elle a chanté la Messe en si de Bach diri­gée par Ton Koopman (juin), des extraits du Temple de la Gloire de Rameau (en recréa­tion mon­diale) au châ­teau de Voltaire à Ferney (juillet), dans le cadre des célé­bra­tions anni­ver­saire, le Magnificat de Bach avec l’Amsterdam Baroque Orchestra & Choir (sep­tem­bre) et des œuvres de Mozart, tou­jours avec le même ensem­ble, en novem­bre.

06/2016