[]

Accueil du site > Concerts > Concerts 2009 > Mai 2009 : Concert des 20 ans du Choeur

Mai 2009 : Concert des 20 ans du Choeur

JPEG - 389.5 ko

13 et 14 mai 2009
Église Saint-Eustache, Paris
Félix Mendelssohn-Bartholdy :
Trois Psaumes pour chœur, soli et orches­tre

  • Psaume 95 « Kommt, lasst uns anbeten »,
  • Psaume 42 « Wie der Hirsch schreit »,
  • Psaume 115 « Nicht unserm Namen, Herr »

Shigeko Hata, soprano
Christophe Einhorn, ténor
Yann Toussaint, bary­ton
Orchestre Léon Barzin
Chœur d’Oratorio de Paris
Direction : Jean Sourisse

Concert donné pour les 20 ans du Chœur d’Oratorio de Paris.

Les 20 ans du Chœur d’oratorio de Paris.

JPEG - 76.9 ko

Créé en 1989, le Choeur d’ora­to­rio de Paris fêtait en l’église Saint-Eustache à Paris ses vingt ans d’exis­tence. Et quoi de mieux pour célé­brer l’occa­sion que de don­ner ces fleu­rons du grand maî­tre du réper­toire d’ora­to­rio que sont les trois Psaumes de Mendelssohn ? Dirigé par son fon­da­teur Jean Sourisse, le chœur, qui a déjà enre­gis­tré ces œuvres il y a quel­ques années (ADF/Studio SM), les rejoue ce soir avec ce mélange de cha­leur et de charme qui lui appar­tient.

JPEG - 65.5 ko

Dès le lumi­neux psaume 115 « Nicht unserm Namen, Herr » écrit par un Mendelssohn âgé de 21 ans, on note la grande homo­gé­néité des pupi­tres et le soin apporté à la clarté pro­so­di­que. Plus solen­nel et dra­ma­ti­que, le Psaume 95 « Kommt, lasst uns anbe­ten » de 1840 met en valeur l’élégance et l’enga­ge­ment pal­pa­ble de cha­cun jus­que dans les puis­san­tes inter­ven­tions solis­tes du bary­ton Christophe Einhorn et de la soprano Shigeko Hata.

JPEG - 57 ko

On aurait pu crain­dre une cer­taine mono­to­nie dans ce concert qui dérou­lait trois œuvres sœurs d’un même com­po­si­teur ; il n’en fut rien : Jean Sourisse varie à loi­sir les nuan­ces du troi­sième Psaume, le célè­bre Psaume 42 « Wie der Hirsch schreit » qui se pare de cou­leurs d’une étonnante ten­dresse. Bien accom­pa­gné par l’Orchestre Léon-Barzin qui se révèle être un par­te­naire de choix tout au long de la soi­rée, ce concert-anni­ver­saire sou­li­gne avec faste le beau tra­vail effec­tué par le Chœur d’ora­to­rio de Paris depuis main­te­nant vingt ans.

Laurent Vilarem
La Lettre du Musicien
Juin 2009

Présentation du concert par Jean Sourisse

JPEG - 24.3 ko

« Le génie de Félix Mendelssohn (1809-1847) – quoi­que uni­ver­sel­le­ment reconnu – a long­temps été rela­ti­visé par cer­tains esprits cha­grins qui ne retrou­vent pas en lui ces tour­ments et cette mélan­co­lie pro­pres au Romantisme Allemand, dont il est pour­tant l’un des plus brillants repré­sen­tants.

Profondément impré­gné du clas­si­cisme de Bach, pro­cla­mant ouver­te­ment son bon­heur, son opti­misme et sa foi, Mendelssohn est en fait un homme de syn­thèse, recueillant l’héri­tage du passé sans jamais ces­ser d’être lui-même et un homme de son temps. Le bicen­te­naire de sa nais­sance nous donne l’occa­sion de décou­vrir qu’il reste un Grand parmi les Grands.

JPEG - 70.8 ko

Merveilleux orches­tra­teur, connais­seur comme nul autre du pou­voir émotionnel de la voix humaine, grand croyant connais­seur des Ecritures, c’est peut-être dans ses Psaumes pour soli, chœur et orches­tre qu’il donne le meilleur de lui-même. Ces chants de louange d’un lyrisme rayon­nant res­pi­rent le bon­heur et sont empreints d’une grande Spiritualité.

….Une musi­que qui nous aide à mieux vivre ! »

Jean SOURISSE